En 2015, nous ne laisserons pas… Les vœux de Cap Berriat

Nous aurions aimé que ces vœux soient sereins. Qu’ils soient optimistes. Qu’ils soient gais.
Mais nous ne pouvons pas faire comme si ce climat de tension ne s’était pas installé.

On ne nous fera pas croire que derrière l’unité et le vivre-ensemble,
si souvent brandis comme des étendards indémontables,
ne se trouvent pas erreurs, non-dits, fractures ou illusions,
qu’on ne guérit pas si simplement.
Peut-être que finalement, nous sommes énervés, contre nous, contre d’autres aussi.

Malgré cela, nous voulons croire qu’en continuant à débattre,
à confronter, à batailler, à critiquer, à questionner,
une nouvelle donne est possible.

Nous n’avons pas leur plume, mais l’intime persuasion que lorsque les choses dégénèrent,
la pire des choses à faire serait de se renfermer sur nos peurs.

Si nous voulons que notre projet prenne encore sens,
nous devons affirmer d’autant plus fort que les valeurs d’émancipation et de solidarité
seront nos priorités pour cette nouvelle année.

Il faudra inventer, créer, imaginer, agir,
trois, cents, mille fois plus encore
afin que cela ne soit pas des mots creux.
C’est ce que nous vous souhaitons.
De nôtre côté, nous tenterons d’y contribuer,
aussi fort que nous le pourrons.

Nous ne laisserons pas s’amalgamer crise et haine,
peur et clivage, pauvreté et violence.
Nous ne laisserons pas ceux qui n’ont pas réussi continuer à échouer.
Nous ne laisserons pas penser qu’il n y a pas d’alternative.

Autorisons-nous à penser que

s'il y a jeunesse, il y a espoir. Meilleurs voeux 2015.L’équipe de Cap Berriat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *